Skip to content

Sait-on encore ce qu’est une femme ?

« On ne naît pas femme, on le devient ». Cruellement, le mot de Simone de Beauvoir a résonné bien trop fort outre-Atlantique où la French Theory fait désormais loi.

Partage

© Romée de Saint Céran pour L'Incorrect

Curieuse idée pour L’Incorrect que d’avoir voulu consacrer un dossier aux femmes. Car, oui, je vous le demande, ce mot a-t-il encore un sens ? Cette introduction pourrait prêter à sourire, mais le débat agite les États-Unis depuis le printemps. Un documentaire, intitulé What is a woman ?, d’ailleurs montré au grand jour l’ampleur des accommodements sémantiques face la pression du militantisme LGBT.

Le processus de ce glissement lexical est désormais classique. On a commencé d’abord par expliquer qu’il existait quelques rarissimes personnes dont la biologie échappait à la trop binaire distinction homme/femme, puis on a présenté la féminité comme un attribut partiellement social et donc pas complètement représenté par la biologie, avant finalement d’affirmer tout de go que la notion de sexe biologique y était secondaire. La page Wikipedia « Femme » enregistre cet inexorable glissement de définition lorsqu’elle affirme : « Une femme est un être humain de sexe ou de genre féminin ». [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest