Skip to content

Sélectron : 8 citations pour votre confinement

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Louis Lecomte pour L'Incorrect

 

À placer durant vos apéros zoom ou houseparty, ces phrases vous vengent des niaiseries déversées sur vous par les ondes.

 

1. Louis-Ferdinand Céline.

Marre qu’on vous assène le bonheur des choses simples retrouvé grâce à la claustration sanitaire ?

« À mesure qu’on reste dans un endroit, les choses et les gens se débraillent et pourrissent et se mettent à puer tout exprès pour vous. »

 

2. Oscar Wilde

Si néanmoins vous en jouissez, des choses simples, ce n’est pas une raison pour passer, vous-même, pour une personne sommaire.

« J’adore les plaisirs simples, ils constituent le dernier refuge des âmes complexes. »

 

Lire aussi : Sélectron : 5 citations à jeter à la gueule de votre voisin lorsqu’il vous accuse de faire trop de bruit pendant le confinement

 

3. Henry de Montherlant

Si l’on vous met en garde contre l’amende qu’on pourrait vous imposer parce que vous avez décidé de vous rendre à Malmö boire un verre au Mello Yello.

« La liberté existe toujours, il suffit d’en payer le prix. »

 

4. Stendhal

En vue de calmer les ardeurs de ceux qui vantent un peu trop les vertus des circonstances.

« On peut tout acquérir dans la solitude, hormis du caractère. »

 

5. Alfred Jarry

Au cas où l’on vous rebatte un peu trop les oreilles avec des valeurs martiales employées à tort ou à travers.

« Le courage est un état de calme et de tranquillité en présence d’un danger, état rigoureusement pareil à celui où l’on se trouve quand il n’y a pas de danger. »

 

6. Charles Baudelaire

Afin de signifier l’inaltérabilité de votre flegme.

« Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. »

 

Lire aussi : Le sélectron des rôles que même contre une immunité à vie du Covid-19 vous n’auriez jamais joués

 

7. Léon Bloy

À poster en commentaire du journal de confinement de votre petite cousine.

« On dirait que la douleur donne à certaines âmes une espèce de conscience. C’est comme aux huîtres le citron. »

 

8. Jules Renard

Pour refuser l’invitation d’un voisin qui voudrait profiter des circonstances pour faire ami-ami.

« Les autres développent en nous surtout le mauvais instinct de la propriété ; il suffit d’être un instant chez eux pour vouloir aussitôt être chez soi. »

 

Par Romaric Sangars

 

 

 

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest