Skip to content

Sélectron : les meilleures expertises de Jean-Michel Aphatie

Journaliste de son état, Jean-Michel Aphatie est décidément un homme plein de ressources. Après trente ans de métier, il réussit encore à nous surprendre grâce aux mille facettes de sa palette intellectuelle. Sélectron de ses plus belles expertises.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Valentin Deniau pour L'Incorrect

7 - Le généalogiste

« Le Soldat inconnu, on ne sait même pas s’il est français. Il est inconnu. » Ce lundi 3 janvier sur LCI, lors d’un débat qui concernait la présence du drapeau européen sous l'Arc de Triomphe, Jean-Michel Apathie s'est publiquement questionné sur l'origine du soldat inconnu.

https://twitter.com/AmauryBrelet/status/1478097408638824453

6 - L’historien

« Je l’ai toujours trouvé artificiel, bête, utilisant abusivement l’histoire : c’est un trafiquant de l’histoire, il est anti-français, je pense qu’il n’aime pas l’histoire de la France. Zemmour, c’est l’anti-France. […] Je ne suis pas obsédé par Éric Zemmour, je suis amusé par Éric Zemmour, par toutes les bêtises qu’il dit tous les jours. […] Il libère les consciences racistes ». (06/10/2021, dans l'émission Les Grandes Gueules). Une non-obsession pas du tout marquée par les nombreux tweets dans lesquels interpelle le polémiste à tort et à travers. « Étonnant, non ? » comme il le dit lui-même dans à peu près toutes ses interventions quant au polémiste.

https://www.youtube.com/watch?v=mgzmL73ojXU
(à partir de 0:36 sur la vidéo)

5 – Le consultant sportif

« L’équipe bigarrée du PSG triomphe de Manchester City. Triomphe de Paris. Gloire de la France. Brassage des cultures. La démonstration qu’Éric Zemmour raconte n’importe quoi. Étonnant, non ? » D’autant plus étonnant à l’écoute de la nouvelle recrue tunisienne du PSG, Achraf Hakimi, qui déclarait au micro de L’Equipe que sa venue à Paris était liée à « la communauté arabe musulmane qu’il y a ici. [Il savait] que d’un point de vue culturel, [il allait se] sentir comme à la maison ». Pour le communautarisme, on n’est pas trop mal. Par contre, pour le « brassage des cultures », on cherche encore. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest