Skip to content

Sing me a song : notre critique

Dans Sing me a song, le documentariste Thomas Balmès filme le Bhoutan qui, niché dans l’Himalaya et jusqu'alors préservé du mondialisme, est frappé de plein fouet par une modernité qu'il n'avait pas souhaité. Un authentique drame social : jamais ce petit royaume n'avait semblé si fragile et tiraillé.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Sing me a song
Le Bhoutan niché dans les hauteurs de l’Himalaya semblait encore il y a peu préservé du mondialisme. Une installation de réseau électrique plus tard, les smartphones sont dans toutes les mains, y compris celles des petits moines bouddhistes. Le documentariste Thomas Balmès filme ce sujet rebattu avec passion et s’attache notamment aux pas d’un jeune moine romantique qui, à distance, tombe amoureux d’une jeune chanteuse. Quittera-t-il son monastère pour céder aux lumières de la ville ? [...]
La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This