Skip to content

Sir David Amess, victime du terrorisme islamiste

Le 12 octobre 2021, le député anglais David Amess était victime d’une attaque au couteau alors qu’il rendait visite à ses électeurs dans l’église de Belfairs. En sus de ses positions très conservatrices, il était considéré par tous les bords politiques comme un homme humble, « gentil et doux », selon les termes de Boris Johnson. Ce meurtre s’inscrit dans la vague d’agressions que subissent les parlementaires britanniques depuis les années 1980.

Partage

© Richard Townshend / UK Parliement

Catholique, Sir David Amess est né dans un milieu modeste de la banlieue londonienne en 1952. Marié et père de cinq enfants, il est fait chevalier par Elizabeth II en 2015 pour son engagement dans la vie publique. Il occupait les bancs de la Chambre des communes depuis 1983, sous la bannière du Parti conservateur. Ses positions étaient très fermes sur la question de l’interdiction de l’avortement et du mariage homosexuel. Militant du rétablissement de la peine de mort, il défendait par contre l’abolition de la chasse et notamment de la chasse au renard : il était de fait très attaché à la question du bien-être animal. Pareillement, il a été un fervent militant du Brexit. Au cours de sa carrière parlementaire, Sir David Amess a refusé à plusieurs reprises quelques ministères pour pouvoir garder sa proximité avec son électorat. [...]

Le caractère très probablement islamique de l’assassinat est lié à la radicalisation du suspect en solitaire sur internet pendant les confinements

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest