Skip to content

Station opéra : Camille Saint-Saëns, un génie français

Le centenaire de la mort du génial Camille Saint-Saëns était l'occasion de redécouvrir les mille trésors de son œuvre. Hélas, les commémorations sont fort minces, et il a fallu une fondation privée pour mettre en lumière quelques uns de ses titres méconnus.

Partage

© Saint-Saëns en Oriental par Georges Clairin / BNF - Bon Entendeur Facebook
Tous les grands esprits n’ont pas droit aux célébrations. Le centenaire de Camille Saint-Saëns, mort en 1921, était l’occasion de faire revivre une œuvre foisonnante : de ses six cents titres, seule une vingtaine sont régulièrement à l’affiche. Mais la commémoration sera bien mince, surtout en matière de musique vocale, pour l’auteur de treize opéras qui déclarait : « La véritable vie musicale est au théâtre ». Samson et Dalila est au programme du Festival d’Orange cet été. L’Opéra de Rouen prévoit une version concert de Phryné. Quelques théâtres européens ont dû annuler les représentations prévues de Frédégonde, Les Barbares et Henry VIII. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest