Skip to content

Station opéra : un jeu sérieux

Les pièces qui veulent sortir des règles classiques sont en majorité de grands ratés. Play, orchestré par Alexander Ekman et Mikael Karlsson est une exception : ses deux actes dépeignent avec brio le contraste entre enfance insouciante et morosité de l'âge adulte.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Play

Chaque saison, le Palais Garnier sert d’écrin à quelques spectacles dits « non classiques », montés au nom d’un propos marketing aussi creux que convenu : « dépoussiérer l’opéra ». Signal d’alerte qui devrait obliger à la méfiance. En effet, ces productions gadget au coût souvent pharaonique s’avèrent généralement prétentieuses et inutiles. À de rares exceptions près, tel l’ouvrage commandé à Alexander Ekman en 2017. Succès fulgurant au moment de sa création, Play ressort des ateliers de l’Opéra de Paris pour une reprise qui permettra au public d’admirer l’imagination débordante du jeune chorégraphe suédois. […]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest