Surveiller et punir

@Nicolas Pinet

En Chine, l’État évalue ses citoyens et leur accorde une note (« le crédit social ») qui détermine le droit de voyager ou de monter des entreprises. Même le secteur privé se mêle d’évaluer la fiabilité et la vertu de ses clients, avec par exemple le « crédit sésame » de la firme AliBaba. Mais si on s’alarme pour nos frères asiatiques, on connaît moins les initiatives à venir en Europe. Comme celles que propose l’entreprise Scold & Praise®. Attention, danger !

Écrivain

yriex@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This