Skip to content

Thaïs d’Escufon : « Nous voulons montrer qu’en étant organisés, il est possible de protéger nos frontières »

Après ses opérations de protection des frontières dans les Alpes, le groupe Génération Identitaire renouvelle une action similaire au Col du Portillon dans les Pyrénées. Thaïs d'Escufon, jeune militante depuis trois ans et devenue porte-parole du groupe, nous explique l'objectif de cette action.

Partage

© Génération identitaire

Pourquoi le Col du Portillon a-t-il retenu votre attention ?

Le 5 janvier 2021, la préfecture de Haute-Garonne a demandé la fermeture temporaire de ce point clef emprunté par beaucoup de migrants clandestins. Cette décision était motivée par le constat « d’une menace migratoire et terroriste très élevée ». Comme l’immigration massive est le moyen privilégié des terroristes islamistes pour s’introduire en Europe, nous avons décidé de prêter main forte aux équipes douanières. D’autre part, nous demandons aux autorités de fermer véritablement l’ensemble des frontières et pas seulement une partie. En effet, si cette menace existe sur le Col du Portillon alors elle aussi valable pour toutes nos frontières. Nous refusons que d’avantage de terroristes s’infiltrent sur notre territoire !

Le col est-il véritablement fermé ?

Lorsque nous sommes arrivés sur le Col, il n’y avait pas de force de Gendarmerie présente, aucune sécurité, pas même un panneau pour indiquer que l’accès est interdit. Certaines routes sont peut-être barrées, mais nous n’avons pas vu de forces de l’ordre. Il y a donc un véritable problème. Cependant, l’arrêté préfectoral, est une preuve qu’il y a un danger terroriste lié à l’immigration. Nous dénonçons l’immigration massive en partie pour cette raison. Il est logique de fermer les frontières à cause de la situation sanitaire, mais le problème migratoire persiste avec ou sans Covid. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Aidez L’Incorrect, faites un don et défiscalisez !

En passant par notre partenaire Credofunding, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 66% du montant de votre don.

Choisissez le don en ligne en réglant par carte bancaire ou par virement avec le lien ci-dessous ou par chèque, à l’ordre de Fonds de Dotation CredoFunding, à l’adresse suivante :

Fonds de Dotation CredoFunding – L’Incorrect
41 rue Laure Diebold
69 009 LYON

Pin It on Pinterest