Théâtre : S’en sortir

© Fabienne Rappeneau

S’en sortir

 

Dans une pièce blanche un cube est posé au sol à ses côtés un homme de dos, costume trois-pièces et chapeau noirs. Il semble ignorer ce qu’il fait ici mais ne compte pas s’éterniser.

 

 

Hélas tout conspire à faire de lui un prisonnier : les portes ne s’ouvrent pas, les poignées se changent tour à tour en cordes ou en cannes – ou plus désespérant encore sont posées simplement sur le mur. Pour couronner le tout, notre homme retourne à la situation de départ toutes les dix minutes. Un cauchemar! Mais la compassion du spectateur n’a pas sa place ici, car ces tentatives d’évasion poétiques et comiques ne peuvent que nous amuser. À la fois spectacle virtuose de mime et de magie jouant la variation sur le même thème, perpétuant la tradition des grands noms du cinéma muet: Linder, Chaplin, Keaton ou du dessin animé italien La Linéa, L’Homme encadré sur fond blanc de Pierric Tenthorey nous rappelle aussi que l’humour n’est pas nécessairement qu’une affaire de « punchlines », de vannes, d’anecdotes et de tchatche comme l’hégémonie du stand-up a pu trop souvent nous le faire croire. Un spectacle rafraîchissant, que nous ne pouvons que vous conseiller en ces périodes de fortes chaleurs.

 

 

Nicolas Pinet

 

© Fabienne Rappeneau

 

Homme encadré sur fond blanc (1h15 environ)

de et avec Pierric Tenthorey

au théâtre Tristan-Bernard (Paris VIIIe)

Jusqu’au 31 août

 

Nicolas Pinet

npinet@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This