Skip to content

Thibault de Montbrial : « Autour des islamistes, toute une partie de la gauche française »

D’après la théorie du djihad d’Abu Musab Al-Suri, aujourd’hui les conditions de réussite de cette guerre religieuse sembleraient réunies. Il était temps pour l’État français de réagir, en espérant que des décisions claires et concrètes soient prises.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

Le gouvernement est très offensif dans la lutte contre l’islamisme : est-ce une vraie prise de conscience ou un nouvel exercice de communication ?

Oui, il y a une vraie prise de conscience. Dès son premier passage à la télévision le ministre de l’Intérieur parlait d’ensauvagement. Le problème c’est le « et en même temps », en l’occurrence incarné par Éric Dupond-Moretti qui n’a pas su troquer son habit d’avocat pénaliste de talent pour celui d’avocat de la société. Quand un attelage va à hue et à dia, il arrive rarement en bon état à destination. Le projet de loi sur le « séparatisme » va être un tournant.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest