Trente ans après, la Russie éternelle incomprise

© Romée de Saint-Céran pour L’Incorrect

Etonnante stabilité allemande. Après le règne de Kohl (1982-1998) et le septennat Schröder (1998-2005), « Angélique » Merkel inaugure sa quinzième année au pouvoir. Ironie de l’Histoire, c’est à elle que revient l’honneur de fêter les 30 ans de la chute du mur de Berlin. Mouvement populaire auquel elle n’a pas participé ; préférant taire ses opinions plutôt que de compromettre sa carrière de fonctionnaire de la RDA. Ce n’est qu’en décembre 1989 et surtout en 1990 qu’elle se décide à participer à la démocratisation de l’Allemagne de l’Est, avec un succès foudroyant. [...] Retrouvez cet éditorial dans le dernier numéro de L'Incorrect et en libre accès pour les abonnés ?
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

hdesuin@lincorret.org

Pin It on Pinterest

Share This