Trois critiques du mois

Jean-Jacques Pauvert et Françoise Sagan @L'Echappée

Le titre (Pauvert l’irréductible) et le sous-titre (Une contre-histoire de l’édition) de cette histoire des éditions Pauvert ont un petit côté rodomont agaçant, tout comme le ton de redresseuse de tort souvent adopté par Chantal Aubry (tel écrivain est « honteusement oublié », tel historien empile les erreurs, etc. : à la lire, on a l’impression d’être sur le banc des accusés, en compagnie du monde entier). Cette réserve faite, il faut lire ce gros volume passionnant qui retrace moins la vie de Jean-Jacques Pauvert (...) À découvrir dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

redaction2@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This