Ukraine : Le piètre bilan de Petro Porochenko

© Romée de Saint Céran pour L’Incorrect

L’Ukraine s’apprête à voter pour le second tour de la présidentielle. Un processus électoral qui ne devrait pas cicatriser la fracture linguistique entre le nord-ouest et le sud-est de l’Ukraine. Kiev, février 2014, la place Maïdan est couverte de drapeaux ukrainiens et européens. Des milliers de personnes se retrouvent pour exiger la démission du président Yanoukovitch coupable à leurs yeux de préférer un accord économique avec le voisin russe à un autre accord avec l’Union européenne. Après des mois de manifestations souvent violentes, le président quitte le pays. Washington soutient naturellement cette « révolution de couleur » qui fait écho à la révolution orange de 2004. L’objectif est d’affaiblir la Russie sur sa frontière occidentale (comme l’avait analysé Zbigniew Brzezinski dans son Grand échiquier) et d’ancrer Kiev dans la zone d’influence euro-atlantique. Les Américains [...] Suite dans le dernier L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

nmirkovic@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This