Un siècle de mangas, l’éternité d’une sainte

Crédit : DR

Notre correspondant esthète Richard de Seze a sillonné les expositions d’été pour indiquer à nos lecteurs où se rendre ce mois-ci avant que ne débute la nouvelle saison. Dans les vieilles cités de Nantes et Orléans, affirme-t-il, pour s’imprégner de l’esthétique manga et se laisser à nouveau éblouir par la sainte Pucelle. Mangas à Nantes L’Asie produit des voitures, des téléphones et des touristes qui, inexplicablement, adorent venir se faire photographier à Paris, en tenue de mariage, tôt le matin. Sinon, l’Asie produit des dragons, des nuages aux contours nets et compliqués et les fantômes les plus horribles qui soient. C’est aussi un continent où la bande dessinée est si populaire que les fascicules s’y écoulent par millions [...] Suite dans le numéro 12 de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste

rdeseze@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This