Skip to content

Valérie Pécresse : la têtue indécise

Le problème avec Valérie Pécresse, c'est qu'il suffit qu'on tourne la tête pour qu'elle change d'avis. Ainsi, la candidate LR qui soutenait autrefois la Manif pour Tous a réaffirmé son progressisme dans un entretien accordé au magazine LGBT Têtu.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR
« La libre détermination des personnes, c'est mon ADN » titre le magazine Têtu pour son entretien avec Valérie Pécresse. Avec ces propos, celle qui dégringole dans les sondages opte assez clairement pour une ligne progressiste. Tentant de maintenir un « entre-deux » raisonnable entre les progressistes juppéistes et les catholiques conservateurs de François-Xavier Bellamy, ses grands écarts relèvent de la gymnastique olympique. Lorsqu'on lui demande son opinion sur l'identité de genre, elle répond : « On est dans un pays de liberté, je ne me pose même pas la question ». La réflexion n'est pas au centre du programme de Valérie Pécresse, ce n'est pas nouveau. Elle dit aussi que la droite conservatrice n'est pas de sa sensibilité et que Retailleau, Bellamy et Jacob « ne font pas ma ligne politique ». Au moins, c'est honnête : ces membres du parti ne sont là que pour rameuter l'électorat, mais sur le sociétal, elle fera du Macron. [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest