Skip to content

Vers l’IVG post-natal

Chaque année, la même rumeur : l'avortement post-natal va être légalisé aux États-Unis. Heureusement, il s'avère chaque fois d'une fake news. Jusqu'au jour où ça ne sera plus le cas...

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Romée de Saint Céran
« Range ta chambre, nom de Dieeeeeeu ! » Ah, le bondieu de gosse ! Qui n’a pas rêvé de pouvoir remonter le temps et d’avorter Nhôhaah, ce petit salaud qui n’a toujours pas rangé sa turne alors qu’on doit aller manger chez les Murtin ce soir! Miracle ! Les milieux droitards avaient cru déceler en Californie un projet de loi autorisant ce doux rêve de parent saoulé : « L’avortement post-natal ». Ou le droit de tuer son enfant une fois sorti du bide parce que finalement après un accouchement de 18 heures, on n’a pas envie de rentrer chez soi avec un truc qui chie, qui pisse et qui gueule sans arrêt. De plus, le projet de loi californien semblait s’inscrire dans un contexte autour de la « justice raciale » permettant aux femmes noires de disposer de leur corps comme bon leur semble. La planète conservatrice avait donc sauté sur le bordel et commencé à faire tourner les moulins de « l’infamie progressiste et avortueuse ». [...]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest