Vincent, éleveur, en mal d’amour

@ DR

Puisque cette chronique se veut le porte-parole le plus fidèle des crottés de nos contrées, elle laisse aujourd’hui parler un jeune éleveur de charolais qui aimerait être aimé des Français pour son travail. [...] La suite de cette chronique est à retrouver dans le dernier L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

mdumoulin@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This