WALTER : « L’HUMOUR REPOSE SUR UNE TRANSGRESSION BÉNIGNE »



Si le Québec fournit la chanson française en voix hystériques, la Belgique semble s’être spécialisée dans l’exportation d’humoristes faussement cocasses et dopés à la moraline, Charline Vanoenacker en représentant le spécimen le plus célèbre et le plus lamentable. Pour se faire pardonner, elle nous a aussi offert Walter, classe et caustique, qui sévit encore ce mois-ci au Palais des glaces. Un stand-up subtil, virtuose et décomplexé – en un mot : formidable.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste & écrivain

rsangars@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This