Yves-Marie Adeline, homme-orchestre

© Benjamin de Diesbach pour L’Incorrect

On ne sait pas si c’est un musicien qui se découvre romancier, un historien qui aime faire de la poésie, un philosophe qui touche un peu à la musique, ou un politique contrarié. Si on multiplie entre elles chacune de ces occurrences, on obtient une grosse vingtaine de combinaisons possibles. Un minimum pour quantifier la prodigalité productive d’Yves-Marie Adeline. [...] Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L'Incorrect et en ligne pour les abonnés.
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

Journaliste

llecomte@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This