Skip to content

Ouïghours : quand un député LREM s’associe au rouge de la Chine

Ce mardi, l’Assemblée nationale a planché sur la question des Ouïghours, et un député LREM s’est démarqué : d’origine chinoise, Buon Tan est le seul à avoir voté contre la reconnaissance du génocide.

Partage

© Capture d'écran Youtube

Ce mardi 20 janvier 2022, l’Assemblée nationale a reconnu le génocide des Ouïghours par le gouvernement Chinois. La décision a été sans appel : 169 pour, 1 contre et 5 abstentions.

La persécution des Ouïghours

Les Ouïghours sont un peuple turcophone de religion musulmane qui subit de lourdes persécutions de la part du gouvernement chinois. Celui-ci justifie ses actions en expliquant que les Ouïghours sont sujet au séparatisme, au fondamentalisme et au terrorisme. Dans le nord-ouest du pays, la situation est alarmante. Près d’un million de personnes seraient concernées, notamment par des internements dans des camps de travail, malheureusement un grand classique des communistes. Ces camps de travail auraient pour vocation de transformer idéologiquement les Ouïghours, avec des règles très strictes qui laissent peu de place à tout sentiment d’humanité entre gardes et détenus.

Lire aussi : Marc Fromager : « Les convertis de l’islam deviennent nos frères dans le Christ »

Cette crise a fait beaucoup de bruit dans le monde occidental. Certains sont réellement préoccupés par le sort des Ouïghours ; d’autres y voient un bon moyen de taper sur la puissance chinoise. Les États-Unis avaient par exemple annoncé des restrictions sur l’attribution des visas donnés aux membres du Parti communiste chinois. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest