David Desgouilles : « PSA a sous-traité le soin de faire disparaître le FC Sochaux »

@DR

Abonné depuis 40 ans au stade Bonal (il en a 46), le journaliste et écrivain David Desgouilles a assisté ces dernières années au déclin d’un club emblématique du football français, une ancienne vitrine des usines Peugeot. Vous avez vécu de près la descente aux enfers du FC Sochaux-Montbéliard, que s'est-il passé ? Le nouveau PDG de PSA, Carlos Tavares a décidé un jour que le club devait être vendu. Le club avait été créé par Jean-Pierre Peugeot en 1928. Ce dernier en avait fait le premier club professionnel du pays et avait créé le premier championnat pro en France. Ce qui fait du FCSM un club historique du football français, qui comptait, il y a trois ans, le plus de saisons dans l’élite. Lorsque Tavarès a annoncé la vente, nous venions d’être rétrogradés en Ligue 2. Mais alors qu’il aurait pu privilégier la vente à des locaux, il a préféré le vendre à une entité hong-kongaise, censément productrice d’ampoules, dirigée par un homme Wing-Sang-Li, dont il est apparu très vite qu’il n’était pas le chef d’entreprise honorable et florissant qu’on nous avait présenté. Comment la perte d'un club prestigieux à l'identité régionale forte est-elle perçue par les Franc-Comtois ? Une part de fatalisme, une part de méfiance. Mais une grande déchirure aussi. Cette descente aux enfers dure depuis quatre ans. Et cette sensation, de plus en plus justifiée que PSA a souhaité sous-traiter à un autre le soin de faire disparaître le FC Sochaux, soit parce qu’il n’osait pas l’assumer lui-même, soit parce qu’il voulait adresser un message aux ouvriers du Pays de Montbéliard : s’il pouvait vendre leur club à un pied nickelé hong-kongais, il pouvait un jour faire disparaître un jour l’usine. Savez-vous que la productivité a augmenté dans l’usine de Montbéliard juste après la vente du club ? Comme si, inconsciemment, les salariés avaient intégré la menace (…) A découvrir dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés
Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

.

hdesuin@lincorret.org

Pin It on Pinterest

Share This