Skip to content

Enquête : Pourquoi les médias français sont-ils une créature de la gauche

On ne compte plus les indignations du Monde ou de France Inter contre les audiences vertigineuses de CNews et de l’affreux succès d’Éric Zemmour. On les comprend : pour une corporation créée par la gauche, le changement est rude. Enquête.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR / L'Incorrect

Le marché des médias représente en France près de 30 milliards d’euros, tout compris. Si vous enlevez les achats de matériel, et que vous regardez le marché de la production et de la distribution de contenu, le chiffre est plus proche de 25 milliards, dont l’État représente 24%. Notre administration dépense 6 milliards d’euros dans l’audiovisuel, l’équivalent de deux porte-avions par an. Pas étonnant que le groupe France Télévisions soit le plus gros producteur de programmes en France, mais aussi le plus gros employeur. Il n’existe aucun secteur économique où l’État soit à ce point présent, excepté l’éducation. Même dans l’industrie d’armement, la sphère publique n’est pas aussi puissante.

Lire aussi : Enquête : Quand les villes de gauche subventionnent les thèses progressistes pour 1,2 milliard d’euros

Prenez les écoles de journalisme. Sur les 20 membres du conseil d’administration du CFJ, le Centre de Formation des Journalistes, l’une des meilleures écoles du domaine, 25% travaillent pour des médias de l’État et 35% pour des médias privés largement subventionnés par l’État. Donc, 60% de la gouvernance du CFJ est issue du secteur public ou cofinancée par le public, et les autres administrateurs sont leurs fournisseurs. Cette proportion est identique ou supérieure dans les Écoles Supérieures de Journalisme (ESJ), sans parler des Sciences Po. Les journalistes grandissent dans un bain où le mode de pensée et les références émanent de la fonction publique, et où l’État garantit l’avenir. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest