Skip to content

Industry : notre critique

La nouvelle série Industry de Konrad Kay et Mickey Down met en scène avec réalisme des novices de la finance prêts à tout pour réussir. Problème : l'omniprésence du sexe et de la drogue cache des personnages peu structurés et une intrigue qui peine à passionner.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Industry nous plonge dans l'affreux monde de la finance, à la City plus précisément, au cœur de la banque Pierpoint & Co tout heureuse de recruter un groupe de jeunes loups prêts à tout. Olivier Stone avec Wall Street (1987) mais surtout Martin Scorsese dans son excellentissime Le Loup de Wall Street (2013) nous avaient déjà prévenus : bienvenue chez les dégénérés.

Lire aussi : Greenland, le dernier refuge : notre critique[...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest