Skip to content

Maël de Calan : un Pécressiste chez McKinsey

« Toute la clarté doit être faite sur les liens d’Emmanuel Macron avec le consultant McKinsey » ; « Sur la stratégie vaccinale, on assiste à un naufrage bureaucratique ». On a peut-être la solution, Valérie : demande à ton soutien Maël de Calan qui a travaillé sur la stratégie vaccinale chez McKinsey.

Partage

© Capture d'écran Twitter

Il était là au premier rang le 19 mars, lors du meeting de Valérie Pécresse à Vannes. Il était là au premier rang de la mise en place de la stratégie vaccinale chez McKinsey. Maël de Calan, 40 ans, est un juppéiste de la première heure. Dès 18 ans, il s’engage au RPR et devient responsable des jeunes de l’UMP. Vrai pécressiste aussi : il se présente et échoue à être président des Républicains et quitte le parti en même temps que la candidate à la présidentielle, en 2019. Il a d’ailleurs été nommé vice-président de « Soyons Libres », son mouvement.

Pourtant, celui qui se décrit lui-même comme un « ambitieux » n’est pas qu’un politicien. En effet, il a travaillé durant trois ans chez… (roulements de tambour) McKinsey ! Il y entre à un haut poste malgré les standards normalement exigeants de l’entreprise : en tant qu’associate partner, soit le grade précédant celui d’associé. Selon le Canard Enchaîné, il y travaille à mieux gérer la stratégie vaccinale du gouvernement. Le 23 décembre 2020, il a ainsi été présenter au ministère de la Santé l’approvisionnement logistique et les dates de la campagne de vaccination en tant que représentant de McKinsey France. Mais si, cette même stratégie vaccinale que Valérie Pécresse et l’ensemble des Républicains fustigeaient à longueur de journée. Il s’avère donc que l’un d’entre eux en fut un des artisans. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest