Skip to content

Mort à 2020 : notre critique

Ce documentaire pensé comme satire de l'interminable année 2020 s'annonçait bien. Pourtant, les réalisateurs Al Campbell et Alice Mathias ont raté le coche en en faisant un tract politique grossier.

Partage

© Netflix

Tourné comme un documentaire, Mort à 2020 mêle les témoignages de personnalités (fictives) mondialement célèbres à des images d’archives de ces douze derniers mois. La nouvelle production Netflix s’annonçait bien : une satire sur l’année passée produite par le scénariste de Black Mirror. Le début, tout en sacrifiant à la doxa de gauche sur Johnson et Trump, se montre assez ironique et nuancé. Espoir de courte durée, dès l’arrivée de la séquence Black Lives Matter, le docu-fiction bascule dans le tract.

Lire aussi : Peninsula : notre critique [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest