Skip to content

Sélectron : les meilleures raffarinades

Assurément, les raffarinades auront marqué l’histoire de la Vè République ; ont fait déjà l’objet d’un petit livre dès 2003 et ont valu à leur auteur le Grand prix spécial Humour et politique 2012 « pour l'ensemble de son œuvre ». Lapalissade, truisme, autodérision ou leçon de choses : le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a toujours cherché le trait d’esprit qui claque, au prix pourtant de nombreux ratés. Sélectron de ses plus belles pépites.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

20 – « La confiance est une exigence. L'expérience est une qualité. Et la surprise, un atout. » Et l’équilibre est un courage, ajouterait Pierre de Villiers.

19 – « Je suis là pour avancer pour la France avec un certain recul. » Tango gouvernemental.

18 – « Le tour de taille n’est pas un handicap au Sénat. » Les palais du Luxembourg.

17 – « La route, elle est faite pour bouger, pas pour mourir. » Honte à ceux qui se sont trompés d’usage.

16 – « Marcher en sabots, c'est donner du plaisir à sa vie tout en respectant la nature. » Mais pas les babouches ? Raciste.

Lire aussi : Sélectron : les meilleures expertises de Jean-Michel Aphatie

15 – « La France n'est encore, dans son chemin du Paradis, qu'au purgatoire puisqu'il reste des socialistes. » [et Jean-Pierre Raffarin, ndlr]

14 – « Si on met la voiture France à l'envers, nous n'aurons plus la capacité de rebondir. » La France-tortue.

13 – « Dans un monde fou, on a besoin d'une France sage. » Et on appellerait ça la Fille aînée de l’Église. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest