Skip to content

Une semaine comme les autres en France : Fast & Furious

La violence routière est au beau fixe en France. Comme d’habitude, ou un peu plus que d’habitude, la quiétude de notre France est troublée par quelques bruits pénibles : le ronflement de gros moteurs.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© Valentin Deniau pour L'Incorrect

Mercredi 15 juin, Le Parisien a révélé que dans les Hauts-de-Seine, un brave homme nommé Mourad s’ennuyait. Dans la salle du tribunal, il attendait avec ennui sa peine. Mais quelle peine ? Eh bien, celle qui avait suivi le viol de deux femmes alcoolisées. Ce chauffeur VTC avait en effet profité de l’ivresse abusive de ses passagères pour les déshabiller, les filmer et en profiter. On lui souhaite cordialement un paquet d’années à l’ombre.

Le soir même, voyageons sur l’Autoroute du Soleil jusqu’à Nice. Ce n’est heureusement pas une histoire de Promenade des Anglais, mais plutôt d’immigration qu’il s’agit. Un passeur qui transportait cinq migrants dans sa camionnette –espérons qu’il ne s’agisse pas de mineurs isolés auquel cas il faudrait ouvrir une enquête pour pédophilie – a refusé à plusieurs reprises d’obtempérer aux injonctions de la police. Le conducteur fonce sur la police, un policier tire, un Égyptien meurt. Sauvez des vies, restez chez vous.

Toujours le même jour, à un millier d’encâblures, une course-poursuite s’engage : la police demande à un véhicule de s’arrêter, celui-ci refuse et entre à contre-sens sur une nationale de l’Hérault. Folle journée que celle du 16 juin. Évidemment, ce qui devait arriver arriva : les chauffards percutent une autre voiture. Bilan : deux morts et quatre blessés dont trois graves. Triste. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest