Romain Espino : « Ce n’est pas le moment de reculer »

© Génération Identitaire

Depuis 2002, les militants de l’association Génération Identitaire sont sur tous les fronts de l’« agit-prop ». Dans le but avoué de déclencher une prise de conscience populaire, ils mènent des opérations coup de poing aux fortes charges symboliques et médiatiques. La justice qui leur mène la vie dure vient dernièrement de requérir de lourdes peines contre eux. Entretien avec leur porte-parole Romain Espino.
 

 

Que pensez-vous des réquisitions demandées contre Génération Identitaire dans l’affaire Defend Europe Mission Alpes ?

Les réquisitions du Procureur sont délirantes. Il a réclamé 6 mois de prison ferme pour les militants identitaires et 75 000 euros d’amende (soit le montant maximum) pour l’association. Il y a une volonté claire de nous priver de ressources et de dissuader nos sympathisants de nous rejoindre.

 

Lire aussi : Reportage dans les Alpes avec Génération Identitaire

 

Vous attendez-vous à être condamnés ou bien espérez-vous encore une relaxe ?

Nous n’avons rien à nous reprocher et les poursuites ne tiennent pas juridiquement. Nous plaidons évidemment la relaxe.

Nous vivons sous la menace d’une dissolution depuis 2012 mais le gouvernement sait que ce serait une prise de risque juridique et politique.

Craignez-vous une dissolution du mouvement Génération Identitaire comme ne cessent de le demander les associations antiracistes ?

Nous vivons sous la menace d’une dissolution depuis 2012 mais le gouvernement sait que ce serait une prise de risque juridique et politique. Cela ne nous a jamais freinés dans nos actions. Pendant que les associations antiracistes se lamentent, nous continuons d’agir au quotidien contre l’invasion migratoire.

 

Lire aussi : Damien Rieu, Garde-frontière

 

Opérations dans les Alpes, sur le toit de la CAF de Bobigny, sur le toit du chantier d’une des trois mosquées de Poitiers, au siège de SOS Méditerranée…autant d’actions qui vous conduisent régulièrement devant les tribunaux. Allez-vous continuer ?

Bien entendu. Les militants identitaires savent que l’engagement comporte des risques. La persécution judiciaire ne fait que confirmer le bien-fondé de notre combat et notre efficacité. Ce n’est pas le moment de reculer, au contraire.

« L’état de notre civilisation mérite que chacun se hisse à la hauteur des événements »

Pensez-vous que les sacrifices réalisés par les militants identitaires sont à la hauteur des enjeux?

Nos militants réalisent d’importants sacrifices familiaux, pécuniaires, professionnels ou personnels. Nous faisons le maximum à notre échelle. Mais il est certain que l’état de notre civilisation mérite que chacun se hisse à la hauteur des événements.

 

 

Propos recueillis par Romain Demars

.

rdemars@lincorrect.org

Pin It on Pinterest

Share This