Skip to content

Sélectron : les meilleurs essais de 2021

Cette folle et pénible année 2021 touchant à sa fin, L'Incorrect revient sur les cinq meilleurs essais du cru, c'est-à-dire ceux ayant élevé au choix - et souvent de concert - notre niveau collectif d'intelligence et d'antimodernité. Sélectron.

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
© DR

5 - Les nietzschéens et leurs ennemis de Pierre-André Taguieff

En ces heures de grandes incertitudes qui sont les nôtres, ce qui nous manque, ce ne sont pas les certitudes, mais précisément l’incertitude qui elle seule peut combattre le feu par le feu. Pierre-Andrée Taguieff, dans cet essai précis et exhaustif nous conte la réception plus ou moins cohérente de Nietzsche parmi ceux qui s’en réclament, rappelant en fin de compte que le philosophe au marteau travaille surtout à nous inquiéter plutôt qu’à nous fournir une philosophie clé en main - en quoi il est peut-être le Socrate de notre temps.

Les nietzschéens et leurs ennemis de Pierre-André Taguieff
Éd. du Cerf, 492 p., 24€

4 - Lettres de la vallée, méditations philosophiques et politiques de Julien Freund

Philosophe mis de côté de l’université pour non conformité avec l’époque, c’est une noble tâche que se sont données les éditions de La Nouvelle Librairie en entreprenant de rééditer Julien Freund. Et si ce recueil épistolaire ne résume ni n’introduit véritablement la pensée de Freund, il offre à contempler  le mouvement d’une pensée qui se conduit bien. Il invite surtout à lire Julien Freund et pour cela, il mérite amplement de figurer parmi les cinq meilleurs essais de 2021. [...]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
En Kiosque
Rejoignez-nous

Newsletter

Pin It on Pinterest