Skip to content
Inauguration de la crèche de Madrid : au nom du Christ

Pendant que les crétins de gauche français, dans les communes dont ils sont hélas les édiles, déploient leur imaginaire et leur insondable bêtise pour lutter de toute leur énergie diabolique à effacer les traces d’un Noël chrétien, la Communauté de Madrid a présenté l’immense crèche de la Puerta del Sol : 400 personnages, 280 mètres carrés, de quoi tuer net un écologiste.

Mme Isabel Díaz Ayuso, 45 ans, membre du Parti populaire, présidente de cette Communauté, laquelle est l’équivalent de la région Ile-de-France, l’a inaugurée.

À cette occasion, Mme Ayuso, qui n’est pas véritablement un dindon comme son homologue Valérie Pécresse, a fait un long discours dans lequel elle a notamment indiqué que « l’Enfant-Jésus était la réponse à la question du mal » et que, grâce à son message, il y avait « un avant et un après dans l’histoire de l’humanité. »

Mme Ayuso a rappelé : « Nos racines catholiques, universelles, nous rappellent que les hommes, avant tout, naissent libres.

Arthur Lanternier : « Les chrétiens du Liban se demandent qui sera leur défenseur »
Quels sont les retours que vous avez à Beyrouth de la situation au sud du Liban ? Il y a toujours eu des tensions à la frontière israélo-libanaise, même avant le 7 octobre. Chaque semaine il y a des obus, des attaques de drones, des échanges de tirs. Nous n’avons pas assisté à l’éclatement d’une guerre
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Georges Bensoussan : « L’antisémitisme est devenu obsessionnel dans les sociétés arabes »
La violence des attaques du 7 octobre relève-t-elle d’une longue escalade avec Israël ou de la logique interne de l’idéologie du Hamas ? Des deux. Ces attaques relèvent d’une histoire de la longue durée au sens où il s’agit d’une violence aveugle qui ignore la distinction entre civils et militaires et qui massacre des enfants
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Reportage en Israël : voyage au bout de l’enfer
Un véritable carnage ! On pataugeait dans des mares de sang, devant des dizaines de parents en pleurs, qui débarquaient en brandissant photos et objets personnels, ignorant si leur gamin ou leur mère était aux urgences, à la morgue ou kidnappé, tandis qu’on faisait le tri entre les vivants et les morts, entassés derrière un […]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Arménie, seule face au sultan
Les yeux hagards, les réfugiés errent dans des camps dressés à la hâte à la frontière arménienne. Ils viennent de fuir la république autonome du Haut-Karabagh, entièrement occupée par l’Azerbaïdjan suite à une offensive éclair les 18 et 19 septembre derniers. Ils vivaient accrochés à ces montagnes depuis l’époque où les hommes ont une mémoire, […]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Gaza : c’est ce qui nous attend, sauf si…

L’attaque des terroristes « frères musulmans » du Hamas sur Israël présage de ce qui arrivera en France. En effet, la prééminence des frères musulmans dans notre pays, dont le bras politique est devenu LFI, doit nous faire réfléchir. C’est Gérald Darmanin qui le samedi 9 septembre sur France 2, n’a pas rejeté l’hypothèse d’un nouveau Bataclan et la prééminence d’un terrorisme endogène majeur. Aurons-nous le courage des Israéliens vis-à-vis de la bande de Gaza, afin de reprendre le contrôle sécuritaire de nos zones de non-droit qui ont été abandonnées à elles-mêmes ?

Lire aussi : Sélectron : les 10 pires déclarations sur le massacre en Israël

Plus personne ne peut nier l’existence des centaines de quartiers, territoires perdus de la République, où règnent la délinquance, les dealers, les armes et les islamistes, abandonnés par l’Etat et ou les « frères musulmans » ont pris le pouvoir. Tous les partis politiques qui ont gouverné depuis quarante ans sont responsables de cette situation et on ne peut pas leur faire confiance pour régler le problème dans l’avenir (LR, socialistes, macronistes, centristes). …

Crise migratoire en Méditerranée : un pépin pour Meloni ?

Les corps s’amoncellent dans la Méditerranée. Lors de la première moitié de l’année 2023, plus de 2000 migrants ont péri dans la traversée de cette mer, soit un bilan déjà supérieur à celui de chacune des quatre dernières années. Vraisemblablement, en #n d’année, les chiffres de 2023 seront seulement dépassés par ceux de 2015 et 2016, quand la crise migratoire baffait son plein. Au-delà des morts, 102 000 migrants illégaux ont pénétré dans l’Union européenne entre janvier et mai de cette année, selon l’agence Frontex. Ces chiffres, basés sur les migrants effectivement recensés, sont par nature très inférieurs aux entrées réelles.

Lire aussi : Crise migratoire en Italie : à quoi joue Giorgia Meloni ?

Une nouvelle crise migratoire européenne s’ouvre donc, selon des modalités différentes que la précédente, autour de l’année 2015. Il existe en effet trois voies principales d’entrée vers l’Europe depuis l’Afrique et le Proche-Orient : la voie occidentale, qui passe par le Maroc et remonte vers l’Espagne, parfois par les enclaves de Ceuta et Melilla ; la voie orientale, largement privilégiée en 2015, qui serpente à travers les Balkans depuis la Turquie ; et la voie de la Méditerranée centrale, qui transite par la Libye et la Tunisie, principalement vers l’Italie.…

La Harraga ou la mort
La braise de la chicha crépite. Rougeoyante et fumante, elle ondule au bout du tisonnier que brandit Nassim, le jovial patron du café de la Medina où les commerçants sfaxiens de la vieille ville viennent taper le carton à la fraîche en tirant de longues bouffées de son célèbre mélange de tabac à la menthe […]
La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Vous souhaitez lire la suite ?

Débloquez tous les articles de l’Incorrect immédiatement !

Formule Intégrale

À partir de 5,80€ / mois

  • Papier
  • Web
  • Tablette
  • Mobile
Formule numérique

À partir de 4,10€ / mois

  • Web
  • Tablette
  • Mobile

L’Incorrect numéro 72

Retrouvez le magazine de ce mois ci en format

numérique ou papier selon votre préférence.

Retrouvez les numéros précédents

Pin It on Pinterest